Connectez-vous avec nous

Actualités

Victoire de Meghan Markle contre la presse

Meghan Markle a eu gain de cause en seconde instance dans sa poursuite contre un tabloïd britannique qui avait enfreint sa vie privée.

En octobre 2019, la duchesse de Sussex et son mari le prince Harry avaient intenté une action contre le journal Mail on Sunday pour avoir publié une lettre privée que Meghan a envoyée à son père. 

Publicité

La Cour d’appel a donné raison une seconde fois au couple royal et condamne le tabloïd.

«Cet appel sera rejeté. La Cour d’appel maintient la décision du juge selon laquelle la duchesse pouvait raisonnablement s’attendre au respect de sa vie privée. Le contenu de cette lettre était personnel, privé et ne présentait pas un intérêt légitime pour l’intérêt public», a tranché jeudi 2 décembre le juge Geoffrey Vos.

À la suite des agissements de certains journaux anglais, très agressifs dans leur couverture, le prince Harry et son épouse Meghan Markle avaient déjà annoncé qu’ils rompaient les liens avec une certaine presse en Angleterre.

Publicité

La décision en seconde instance a réjoui la duchesse.

«Ce qui importe le plus, c’est que nous sommes maintenant collectivement assez courageux pour remodeler une industrie des tabloïds qui pousse les gens à être cruels et tire profit des mensonges et de la douleur qu’ils créent», a commenté la femme de 40 ans.

Le prince Harry, 37 ans, n’a jamais caché qu’il avait en aversion la presse britannique depuis la mort de sa mère la princesse Diana, elle-même une des victimes de cette presse à sensation.

Publicité

Malgré un déménagement aux États-Unis au début 2020, le duc et la duchesse de Sussex doivent encore et toujours faire face à l’appétit des tabloïds. Après avoir emménagé dans une maison sécurisée en Californie, le couple avait dû demander à la police d’intervenir afin qu’elle contrôle les vols de drones-espions au-dessus de leur résidence.

Le Mail on Sunday a été condamné à faire état en une de sa défaite judiciaire, et à verser 600 000 $ (US) à Meghan Markle pour ses frais judiciaires.  

Prince Charles est dans l’eau chaude.

Publicité

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Actualités

Cole Caufield signe le front d’un partisan!

Un partisan de Cole Caufield, fort probablement le plus grand partisan du petit numéro 22, lui a demandé d’autographier son front avec un crayon de type «sharpie».

Lorsque le jeune partisan a déposé cette demande à Caufield, le franc-tireur des Canadiens de Montréal a pris la peine de lui préciser le qualificatif principal d’un sharpie: «C’est un sharpie, c’est permanent, es-tu certain?»

Publicité

Le jeune homme a insisté et Caufield l’a fait. C’était d’ailleurs une première pour Cole Caufield.

Le plus cocasse au sujet de cette scène, le kid a mentionné qu’il aimerait bien se faire tatouer l’autographe dans le front. Brendan Gallagher, à la blague, a mis son grain de sel là-dedans, précisant que ses parents devraient s’en mêler.

Publicité

«C’est une décision de vie difficile… espérons que ses parents s’en mêleront!», a lancé Brendan Gallagher!

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Joe Biden: «Personne f*** avec un Biden!»

Le président des États-Unis Joe Biden s’est pointé le bout du nez en Floride dans le but d’analyser les dommages causés par l’ouragan Ian, et lors de la conférence, il a marmonné quelques mots au maire de Fort Myers Beach, Ray Murphy, ne sachant pas que le micro était ouvert.

«Personne f*** avec un Biden!», a lancé le président.

Publicité

«Vous avez f****** raison!», a rétorqué le maire Murphy.

Biden a poursuivi en ajoutant qu’on ne pouvait pas se disputer avec son frère en dehors de la maison et le maire a répondu:

«C’est exactement ça.»

Publicité

Personne ne connaît le contexte de l’échange des deux hommes, mais tout porte à croire que le président se bombait le torse et voulait indiquer qu’il était l’homme de la situation.

Publicité

Certaines rumeurs rapportent toutefois que Biden parlait peut-être de Ron DeSantis (Gouverneur de la Floride), qui pourrait lutter pour le poste à la présidence des États-Unis en 2024. Les deux étaient d’ailleurs présents en Floride, donc ça serait logique.

Profitons-en pour souligner à nouveau que ce n’est pas la première fois que des micros captent des propos de Biden sans que celui-ci en soit conscient!

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Aaron Judge se prononce au sujet de la balle de son 62e circuit

Le roi des circuits de la Ligue américaine, Aaron Judge, s’est prononcé au sujet de la balle historique qu’il a catapultée avec ses puissants canons (ses bras) dans les gradins du Globe Life Field mardi soir.

Voici ce que le Juge a indiqué avec sa classe légendaire concernant cette prise:

Publicité

«Ce serait génial de la récupérer, mais c’est un souvenir pour un fan. Il a fait une belle prise et il a tous les droits de la récupérer!»

Le numéro 99 affirme désirer ardemment cette balle de nature historique, mais, pour l’instant, le nouveau propriétaire de celle-ci, Cory Youmans, ne souhaite aucunement s’en départir.

Le type en question, soit Youmans, qui œuvre dans les finances du côté de Dallas, a précisé aux journalistes sur place qu’il n’avait pas encore réfléchi au futur de la balle, mais que pour le moment, il allait la conserver.

Publicité

J’imagine qu’il désire faire monter les enchères à son maximum?

Publicité

Selon plusieurs spécialistes, cette balle pourrait valoir environ deux millions de dollars!

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending