Connectez-vous avec nous

Actualités

Une élimination complètement inattendue à OD Grèce

On nous avait promis une élimination plus intense que jamais cette semaine à Occupation Double et disons que c’est vrai qu’on a rarement connu un épisode dominical aussi riche en larmes. Ça devait bien remonter à l’époque de Christyna et Dany!

Avant les larmes, c’est les Bulles de nuit qui ont coulé à flot au party à thématique casino, qui a donné l’immunité à Maude après que Renaud ait gagné une joute de bataille (en plus de livrer toute une pub au Casino de Montréal). Lors de leur voyage à Séoul, Yan et Alexandra « Briss » se sont fait offrir par Jay Du Temple le privilège de protéger un gars et une fille de l’élimination. Entre un moment collé – mais sans bisous – et la dégustation de nourriture à la gigotte facile, ils ont choisi Andrew et Pézie, complétant ainsi la table de délibération avec Michael, qui avait obtenu cette protection en début de semaine. Ah oui, c’est que l’animateur au man bun a annoncé durant la fête de la semaine que les candidats qui ne pouvaient pas être éliminés seraient ceux qui se verraient décider du sort de leurs comparses. Dure tâche!

Le party était une fois de plus un moment franchement délicieux. Ça doit être les shooters d’Ouzo qui coulent dans les veines de nos Québécois exportés en Grèce, parce qu’ils sont définitivement plus pompettes que dans les années précédentes. Yan a rassuré à Julie-Anne qu’elle restait sa numéro un malgré son périple asiatique et ils ont frenchéCatherine et Andrew ont réitéré leur intérêt mutuel et se sont enfin adonnés à une intense séance de bécotage. Maude et Renaud aussi se sont fait aller les lèvres, et les bisous ont même continué chez les filles une fois tout le monde rentré dans sa villa respective. Briss a encore une fois passé une mauvaise fin de soirée, déçue que celui avec qui elle venait de rentrer de voyage soit déjà en train de coller sa bouche à celle d’une autre, et a même remis en question sa place dans l’aventure. Avec Jonathan qui continue de se faire bitcher allègrement du côté des gars, on semblait avoir trouvé le duo qui rentrerait de notre côté de l’océan. Les seuls qui se sont calmés les babines pendant la fête, c’est Olivier et Pézie, qui avait ouï que leur match parfait les mettait en danger. Faut dire qu’eux aussi, pendant leur séjour à Athènes, se sont fait parler dans le dos par les gars qui sont plutôt écoeurés de leur amour. Des vraies commères!

Au souper d’élimination, qui s’est fait chez les gars, Michael a expliqué que son exclusion du groupe venait probablement d’une incompréhension de ses intentions. Alors que le groupe s’entendait généralement pour dire que Jonathan devrait être en danger, le Français croyait plutôt que Yan devrait l’être. C’est là que les larmes ont commencé à perler dans ses yeux, alors qu’il affirmait ne pas aimer la manière dont Jo est rabaissé par ses colocs. Disons qu’on avait un peu l’impression que ses talents de comédien lui servaient…

Mais c’est à la délibération que tout a éclaté. Pézie a suivi son plan en tentant d’éliminer Renaud, qui serait celui qui voudrait son départ et celui de son Oli. Évidemment, ça a pris Maude par surprise et l’idée a finalement été écartée, ramenant Jonathan sur le bûcher. Encore en pleurs, Michael s’est retiré de la table et a choisi de renoncer à son immunité, se mettant ainsi en danger pour sauver son très grand ami (dans le sens que Jonathan est très grand).

C’est donc le Lyonnais qui a plié bagage, les autres ayant compris que c’était son souhait. Du côté des filles, c’est Kristina qui s’est vue devoir rentrer à la maison, étant celle qui avait le moins de connexion avec les gars. Alors que certains soulignaient avec une certaine admiration le geste de Michael, Andrew s’est adressé à la caméra pour soulever son impression du candidat éliminé, qui semblait selon lui vouloir les faire passer pour des « mauvais garçons ». C’était aussi le sentiment de Renaud, qui trouvait que Michael leur reprochait de faire des manigances.

N’empêche que le Français n’a pas tiré sa révérence sans envoyer une dernière flèche. Alors qu’il faisait ses au revoir aux filles, il a lancé à Maude : « Renaud c’est la pire langue de pute que j’ai vue de ma vie ». La coiffeuse en a douté, mais pas nécessairement les autres candidates…

 

À lire aussi :

Jessie rencontre Philippe d’OD Grèce et fait tomber son masque! [VIDÉO]

Vague de comptes hackés pour les candidats d’Occupation Double

PH d’OD Bali pose fesses nues afin de soutenir sa blonde et une bonne cause

On nous avait promis une élimination plus intense que jamais cette semaine à Occupation Double et disons que c’est vrai qu’on a rarement connu un épisode dominical aussi riche en larmes. Ça devait bien remonter à l’époque de Christyna et Dany!

Avant les larmes, c’est les Bulles de nuit qui ont coulé à flot au party à thématique casino, qui a donné l’immunité à Maude après que Renaud ait gagné une joute de bataille (en plus de livrer toute une pub au Casino de Montréal). Lors de leur voyage à Séoul, Yan et Alexandra « Briss » se sont fait offrir par Jay Du Temple le privilège de protéger un gars et une fille de l’élimination. Entre un moment collé – mais sans bisous – et la dégustation de nourriture à la gigotte facile, ils ont choisi Andrew et Pézie, complétant ainsi la table de délibération avec Michael, qui avait obtenu cette protection en début de semaine. Ah oui, c’est que l’animateur au man bun a annoncé durant la fête de la semaine que les candidats qui ne pouvaient pas être éliminés seraient ceux qui se verraient décider du sort de leurs comparses. Dure tâche!

Publicité

Le party était une fois de plus un moment franchement délicieux. Ça doit être les shooters d’Ouzo qui coulent dans les veines de nos Québécois exportés en Grèce, parce qu’ils sont définitivement plus pompettes que dans les années précédentes. Yan a rassuré à Julie-Anne qu’elle restait sa numéro un malgré son périple asiatique et ils ont frenchéCatherine et Andrew ont réitéré leur intérêt mutuel et se sont enfin adonnés à une intense séance de bécotage. Maude et Renaud aussi se sont fait aller les lèvres, et les bisous ont même continué chez les filles une fois tout le monde rentré dans sa villa respective. Briss a encore une fois passé une mauvaise fin de soirée, déçue que celui avec qui elle venait de rentrer de voyage soit déjà en train de coller sa bouche à celle d’une autre, et a même remis en question sa place dans l’aventure. Avec Jonathan qui continue de se faire bitcher allègrement du côté des gars, on semblait avoir trouvé le duo qui rentrerait de notre côté de l’océan. Les seuls qui se sont calmés les babines pendant la fête, c’est Olivier et Pézie, qui avait ouï que leur match parfait les mettait en danger. Faut dire qu’eux aussi, pendant leur séjour à Athènes, se sont fait parler dans le dos par les gars qui sont plutôt écoeurés de leur amour. Des vraies commères!

Au souper d’élimination, qui s’est fait chez les gars, Michael a expliqué que son exclusion du groupe venait probablement d’une incompréhension de ses intentions. Alors que le groupe s’entendait généralement pour dire que Jonathan devrait être en danger, le Français croyait plutôt que Yan devrait l’être. C’est là que les larmes ont commencé à perler dans ses yeux, alors qu’il affirmait ne pas aimer la manière dont Jo est rabaissé par ses colocs. Disons qu’on avait un peu l’impression que ses talents de comédien lui servaient…

Mais c’est à la délibération que tout a éclaté. Pézie a suivi son plan en tentant d’éliminer Renaud, qui serait celui qui voudrait son départ et celui de son Oli. Évidemment, ça a pris Maude par surprise et l’idée a finalement été écartée, ramenant Jonathan sur le bûcher. Encore en pleurs, Michael s’est retiré de la table et a choisi de renoncer à son immunité, se mettant ainsi en danger pour sauver son très grand ami (dans le sens que Jonathan est très grand).

Publicité

C’est donc le Lyonnais qui a plié bagage, les autres ayant compris que c’était son souhait. Du côté des filles, c’est Kristina qui s’est vue devoir rentrer à la maison, étant celle qui avait le moins de connexion avec les gars. Alors que certains soulignaient avec une certaine admiration le geste de Michael, Andrew s’est adressé à la caméra pour soulever son impression du candidat éliminé, qui semblait selon lui vouloir les faire passer pour des « mauvais garçons ». C’était aussi le sentiment de Renaud, qui trouvait que Michael leur reprochait de faire des manigances.

N’empêche que le Français n’a pas tiré sa révérence sans envoyer une dernière flèche. Alors qu’il faisait ses au revoir aux filles, il a lancé à Maude : « Renaud c’est la pire langue de pute que j’ai vue de ma vie ». La coiffeuse en a douté, mais pas nécessairement les autres candidates…

 

Publicité

À lire aussi :

Jessie rencontre Philippe d’OD Grèce et fait tomber son masque! [VIDÉO]

Vague de comptes hackés pour les candidats d’Occupation Double

Publicité

PH d’OD Bali pose fesses nues afin de soutenir sa blonde et une bonne cause

Publicité
Publicité

Actualités

Ça s’est passé un… 8 décembre

2020

Le Royaume-Uni débute la vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin créé par Pfizer/BioNTech.

2010

La société SpaceX lance sa fusée Dragon. C’est la première firme privée à placer en orbite et à récupérer son vaisseau spatial.

Publicité

2000

Mario Lemieux annonce son retour avec les Pingouins de Pittsburgh à titre de joueur-propriétaire, une première dans l’histoire des sports modernes.

1991

La Russie, Biélorussie et Ukraine fondent la Communauté des États indépendants (CEI). Cette entente dissout l’Union Soviétique.

1987

Ron Hextall des Flyers de Philadelphie devient le premier gardien de but de la LNH à marquer un but.

Publicité

Le parrain de la mafia Frank Cotroni est condamné à 8 ans de prison à Montréal.

1980

L’ex-Beatle John Lennon est assassiné par Mark David Chapman à New York.

1978

Le film «The Deer Hunter», avec Robert De Niro, Christopher Walken et Meryl Streep, est présenté en première à Los Angeles (Oscar du Meilleur film en 1979).

Publicité

1956

Les XVIes Jeux olympiques d’été de Melbourne, Australie, prennent fin. Pour la première fois, les athlètes paradent tous ensemble.

1941

Les États-Unis et l’Angleterre déclarent la guerre au Japon. Les E.U. entrent dans la Seconde Guerre mondiale.

1852

L’université Laval est fondée. Elle est la plus vieille université francophone d’Amérique du Nord.

Publicité

1813

Ludwig van Beethoven conduit sa Symphonie nº 7 en la majeur, pour la première fois à Vienne.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Volodymyr Zelensky est la personnalité TIME de l’année

Volodymyr Zelensky, président et celui qui incarne «l’esprit de l’Ukraine», a été nommé la personnalité de l’année 2022 par le magazine TIME, alors qu’Elon Musk (Twitter et Tesla) a terminé sa course au second rang.

L’annonce de cette nomination a été faite en ce mercredi (7 décembre), et elle se résume ainsi: la personne qui a eu le plus d’influence sur l’actualité au cours de l’année écoulée.

Rappelons que le président de l’Ukraine et son peuple sont reconnus pour leur courage pendant que les Russes ont envahi leur pays.

Publicité

Soulignons également que Zelensky, qui est âgé de 44 ans, est président de l’Ukraine depuis 2019, et qu’il était un comédien chevronné avant de remplir ces fonctions-là.

Simon Shuster, le journaliste de TIME, a encensé le leader de l’Ukraine:

«Le succès de Zelensky en tant que leader de guerre s’est appuyé sur le fait que le courage est contagieux. Il s’est répandu parmi les dirigeants politiques ukrainiens dans les premiers jours de l’invasion, lorsque tout le monde a réalisé que le président était resté dans les parages.»

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Une bagarre générale au basketball féminin!

Lors du match de basketball universitaire féminin de lundi soir qui opposait TCU à George Washington, une bagarre sauvage s’est déclenchée, amenant pas moins de huit expulsions!

L’action se déroulait à l’aréna Schollmaier de Fort Worth au Texas, quand une ailière de TCU, Bella Cravens, a perdu les boules à cause de la meneuse de GW, Essence Brown. Cravens a commencé à tirer les cheveux de son adversaire et de lui prendre le ballon, avant que ça crée l’explosion générale.

Publicité

Brown a réagi vivement et en quelques secondes, les partisans assistaient à une bagarre royale.

Publicité

On peut voir à travers les images, une pluie de coups de poing de part et d’autre, et une joueuse adverse qui a fini par pousser Brown par derrière…

L’entraîneur en chef de TCU était d’ailleurs très mal à l’aise face à une telle scène:

«Nous ne voulons jamais faire partie de quelque chose comme ça.»

Publicité

Sur le coup, les arbitres ont fait un excellent travail.

Le restant appartient à la ligue, qui devra fort probablement sanctionner davantage quelques joueuses.

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending