Connectez-vous avec nous

Actualités

Un pont ferroviaire et un train transformés en hôtel

Un ingénieux projet en cour de construction en Afrique propose de transformer un ancien pont ferroviaire et un train en un hôtel cinq étoiles.

Un ingénieux projet en cour de construction en Afrique propose de transformer un ancien pont ferroviaire et un train en un hôtel cinq étoiles.

Le futur hôtel sera construit dans la plus grande et célèbre réserve naturelle d’Afrique du Sud, Kruger.

Publicité

L’hôtel appelé Kruger Shalati: The Train on the Bridge sera constitué de 31 chambres de luxe, 24 situées dans un ancien train de marchandises et sept construites à même le pont transformé.

En plus des chambres, l’hôtel actuellement en construction à 300 mètres de hauteur (984 pieds) offrira à ses visiteurs des terrasses ensoleillées et une piscine, tout cela surplombant la rivière Sabie.

En raison de la pandémie de coronavirus, la date d’ouverture de l’hôtel n’est pas encore annoncée. La construction est pour le moment stoppée en raison du virus. Néanmoins, la direction espère une ouverture lors du dernier trimestre de 2020.

Publicité

Le parc national Kruger est le plus important d’Afrique du Sud. 

Situé à la frontière du Mozambique, il est d’une superficie de deux millions d’hectares, il est le refuge de 49 espèces de poissons, 34 d’amphibiens, 114 reptiles, 508 d’oiseaux et 147 espèces de mammifères. Il est reconnu pour être l’un des meilleurs endroits pour voir le Big Five (lion, léopard, éléphant, rhinocéros noir, buffle).

L’Afrique du Sud est réputée entre autres pour ses réserves animalières où se pratiquent des safaris-photos. De nombreuses sociétés y exploitent des lodges touristiques de grand luxe.

Publicité

Photo : Kruger Shalati

10 prisons transformées en hôtels

Publicité

Actualités

«La fille de l’UQAM» perd son compte Instagram

Hélène Boudreau, gentiment surnommée «la fille de l’UQAM», a perdu son compte Instagram de 274 000 abonnés (@iamhely) sans aucune raison apparente, selon ses propres dires.

Afin d’aviser ses abonnés, Hélène a utilisé son second compte plus «personnel», @heleneboudreauart, en mentionnant qu’elle redoutait le jour de cette coupure soudaine de son compte un brin osé.

Publicité
Capture

Boudreau cite que son compte a été suspendu sans aucune raison, et elle demeure confiante de récupérer celui-ci rapidement.

Elle redoute une erreur d’Instagram… mais qu’en est-il vraiment?

Souhaitons qu’elle réussisse à récupérer son compte, elle qui n’est pas la première personne «connue» à perdre un Instagram…

Plusieurs ont d’ailleurs réussi à le récupérer quelques jours ou quelques semaines plus tard.

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Ça s’est passé un… 27 janvier

2018

Caroline Wozniacki remporte une victoire face à Simona Halep aux Internationaux d’Australie, pour mettre la main sur son premier titre du Grand Chelem.

2010

Steve Jobs, lors d’une conférence de presse d’Apple à San Francisco, annonce la venue du premier iPad.

Publicité

1984

Michael Jackson est brûlé lors de l’enregistrement d’une publicité de Pepsi.

Le record de matchs consécutifs avec au moins un point de Wayne Gretzky des Oilers d’Edmonton s’arrête à 51. Durant cette période, le hockeyeur a marqué 153 points.

1967

Le feu détruit le module de commande d’Apollo 1 tuant les astronautes Gus Grissom, Ed White et Roger B. Chaffee peu avant le lancement.

Publicité

1961

La construction du métro de Montréal débute. Son coût est estimé à 300 millions de dollars.

1956

La chanson «Heartbreak Hotel» d’Elvis Presley est lancée, sa première chanson vendue à plus d’un million de copies.

1944

La Wehrmacht lève le siège de Léningrad après 880 jours et plus de 2 millions de Soviétiques tués.

Publicité

1926

Un inventeur écossais, John Baird, présente la première machine à images, appelée téléviseur.

1918

«Tarzan of the Apes», le premier film de Tarzan est présenté en primeur à New York.

1880

Thomas Edison invente l’ampoule électrique incandescente.

Publicité

1721

Le premier service postal est inauguré entre Québec et Montréal.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Les dépanneurs Couche-Tard bientôt sans caissier?

La chaîne de dépanneurs Couche-Tard réalise en ce moment des tests dans l’un de ses magasins de Montréal.

N’y cherchez pas de caissier, il n’y en a pas.

Publicité

Un peu comme Amazon il y a quelques années, voilà que la multinationale Couche-Tard se lance dans la robotisation de ses opérations. Dans ce dépanneur, il n’y a pas de caissier et le client paie avec son téléphone intelligent.

C’est sur le campus du centre-ville de l’Université McGill que se trouve ce dépanneur expérimental. C’est en partenariat avec le Retail Innovation Lab de l’institution scolaire que le projet est mené. Ce partenariat unique permet de mener des recherches de pointe et de tester des innovations, notamment des technologies sans friction, afin de transformer l’expérience client comme jamais auparavant.

Situé au rez-de-chaussée du Pavillon Bronfman, le dépanneur Couche-Tard offre pour la première fois un système de paiement sans contact qui utilise des caméras dans tout le magasin pour suivre vos achats, sans aucune interaction humaine.

Publicité

Si l’endroit devient le nec plus ultra de la technologie, il permet aussi aux chercheurs de la Bensadoun School of Retail Management de tester de nouvelles stratégies de vente au détail dans un cadre réel.

@desautelsmcgill

Check out the BSRM Retail Innovation Lab! Spin the wheel for a special prize, only today! #mcgilluniversity #mcgilltok #montreal #mtl #mcgill #studentlife #campus #coffeetiktok #coffee

♬ Chill Vibes – Tollan Kim

Publicité

Comme le montre un TikTok de l’école de commerce Desautels, le processus d’achat est fort simple. Tout d’abord, il faut scanner un code QR à l’entrée du magasin, télécharger une application et y introduire ses données de paiement, et faire ses emplettes. Lorsque les produits sont trouvés, il ne reste plus qu’à payer avec son téléphone.

Université McGill

Reste maintenant à voir si Couche-tard suivra encore dans le futur les traces d’Amazon en proposant le paiement biométrique

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending