Connectez-vous avec nous

Actualités

Prince Harry s’associe à Google

Le prince Harry a annoncé aujourd’hui un partenariat entre l’une de ses sociétés et Google.

Travalyst est la société du prince qui veut amener les voyageurs à faire du tourisme durable qui respecte, préserve et mette durablement en valeur les ressources patrimoniales d’un territoire.

Publicité

Lancé en septembre 2019, Travalyst veut par se partenariat avec Google créer «les plus grands plateformes et services pour les touristes et les voyages».

Déjà, Travalyst est associé à de grands joueurs dans le monde du voyage, tel que Booking.com, Tripadvisor, Visa, et Skyscanner.

«La coalition créée par Travalyst aide déjà à faire adopter de grands changements dans les normes de durabilité. Cette entente avec Google amène une opportunité unique de bâtir quelque chose de positif pour transformer l’industrie du tourisme», explique le communiqué de l’annonce de la nouvelle.

Publicité

Dans les faits, pour les voyageurs, Travalyst permet de choisir l’option de voyage avec la plus faible empreinte écologique, et celle qui apporte le plus de bénéfices pour les communautés locales

L’apport de Google dans ce partenariat permettra de créer des outils technologiques qui permettront aux voyageurs et touristes d’affaires de prioriser le tourisme durable.

Pour le prince Harry, cette entente est la dernière en liste d’une longue série avec de grands joueurs. Au fil des derniers mois, le duc de Sussex a conclu des partenariats avec Apple, Spotify et Netflix. Il a aussi prévu lancer des livres avec Penguin Random House.

Publicité

Toutes ces associations ont fait du prince Harry et de son épouse Meghan Markle les personnalités les plus influentes de 2021, selon le magazine Time.

Prince Harry a l’intention de joindre l’utile à l’agréable.

Publicité
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Actualités

Cole Caufield signe le front d’un partisan!

Un partisan de Cole Caufield, fort probablement le plus grand partisan du petit numéro 22, lui a demandé d’autographier son front avec un crayon de type «sharpie».

Lorsque le jeune partisan a déposé cette demande à Caufield, le franc-tireur des Canadiens de Montréal a pris la peine de lui préciser le qualificatif principal d’un sharpie: «C’est un sharpie, c’est permanent, es-tu certain?»

Publicité

Le jeune homme a insisté et Caufield l’a fait. C’était d’ailleurs une première pour Cole Caufield.

Le plus cocasse au sujet de cette scène, le kid a mentionné qu’il aimerait bien se faire tatouer l’autographe dans le front. Brendan Gallagher, à la blague, a mis son grain de sel là-dedans, précisant que ses parents devraient s’en mêler.

Publicité

«C’est une décision de vie difficile… espérons que ses parents s’en mêleront!», a lancé Brendan Gallagher!

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Joe Biden: «Personne f*** avec un Biden!»

Le président des États-Unis Joe Biden s’est pointé le bout du nez en Floride dans le but d’analyser les dommages causés par l’ouragan Ian, et lors de la conférence, il a marmonné quelques mots au maire de Fort Myers Beach, Ray Murphy, ne sachant pas que le micro était ouvert.

«Personne f*** avec un Biden!», a lancé le président.

Publicité

«Vous avez f****** raison!», a rétorqué le maire Murphy.

Biden a poursuivi en ajoutant qu’on ne pouvait pas se disputer avec son frère en dehors de la maison et le maire a répondu:

«C’est exactement ça.»

Publicité

Personne ne connaît le contexte de l’échange des deux hommes, mais tout porte à croire que le président se bombait le torse et voulait indiquer qu’il était l’homme de la situation.

Publicité

Certaines rumeurs rapportent toutefois que Biden parlait peut-être de Ron DeSantis (Gouverneur de la Floride), qui pourrait lutter pour le poste à la présidence des États-Unis en 2024. Les deux étaient d’ailleurs présents en Floride, donc ça serait logique.

Profitons-en pour souligner à nouveau que ce n’est pas la première fois que des micros captent des propos de Biden sans que celui-ci en soit conscient!

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Aaron Judge se prononce au sujet de la balle de son 62e circuit

Le roi des circuits de la Ligue américaine, Aaron Judge, s’est prononcé au sujet de la balle historique qu’il a catapultée avec ses puissants canons (ses bras) dans les gradins du Globe Life Field mardi soir.

Voici ce que le Juge a indiqué avec sa classe légendaire concernant cette prise:

Publicité

«Ce serait génial de la récupérer, mais c’est un souvenir pour un fan. Il a fait une belle prise et il a tous les droits de la récupérer!»

Le numéro 99 affirme désirer ardemment cette balle de nature historique, mais, pour l’instant, le nouveau propriétaire de celle-ci, Cory Youmans, ne souhaite aucunement s’en départir.

Le type en question, soit Youmans, qui œuvre dans les finances du côté de Dallas, a précisé aux journalistes sur place qu’il n’avait pas encore réfléchi au futur de la balle, mais que pour le moment, il allait la conserver.

Publicité

J’imagine qu’il désire faire monter les enchères à son maximum?

Publicité

Selon plusieurs spécialistes, cette balle pourrait valoir environ deux millions de dollars!

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending