Connectez-vous avec nous

Actualités

Nicolas Cage dérangé par les mèmes et le « Cage Rage »

Si vous vous demandiez comment Nicolas Cage apprécie le fait d’être l’un des acteurs les plus populaires chez les utilisateurs de mèmes en ligne, sachez qu’il commence en fait à en avoir un peu marre.

Nicolas Cage ne semble pas dérangé sur le plan personnel outre mesure par la chose, mais ce qui le dérange davantage est l’impact que ce genre de buzz hors contexte pourrait avoir sur un de ses films, en l’occurrence en ce qui concerne l’un des récents phénomènes le mettant en vedette, soit le « Cage Rage », en lien avec son film tourné sous la direction de Panos Cosmatos; Mandy.

« Le problème est, avec l’avènement d’Internet, de faire ces montages, où ils sortent des moments de choix sans le contexte du film en entier pour les supporter, ça crée une espèce de mème-ification, si vous voulez. Ça a été baptisé Cage Rage et c’est frustrant. Je suis certain que c’est frustrant pour Panos, qui a fait ce que je considère une œuvre d’art très interne, lyrique et poétique. C’est une chose pour moi, parce que j’aime penser que je pourrais continuer à travailler avec Panos, mais l’Internet a un peu comme rendu un mauvais service au film », lance notamment Nicolas Cage lors d’une entrevue avec IndieWire.

Malgré tout, Nicolas Cage peut se rassurer. Les critiques de Mandy sont excellentes et l’accueil du public friand du style de Panos Cosmatos l’est également.

Crédit photo : Magellan Pictures 

Si vous vous demandiez comment Nicolas Cage apprécie le fait d’être l’un des acteurs les plus populaires chez les utilisateurs de mèmes en ligne, sachez qu’il commence en fait à en avoir un peu marre.

Nicolas Cage ne semble pas dérangé sur le plan personnel outre mesure par la chose, mais ce qui le dérange davantage est l’impact que ce genre de buzz hors contexte pourrait avoir sur un de ses films, en l’occurrence en ce qui concerne l’un des récents phénomènes le mettant en vedette, soit le « Cage Rage », en lien avec son film tourné sous la direction de Panos Cosmatos; Mandy.

Publicité

« Le problème est, avec l’avènement d’Internet, de faire ces montages, où ils sortent des moments de choix sans le contexte du film en entier pour les supporter, ça crée une espèce de mème-ification, si vous voulez. Ça a été baptisé Cage Rage et c’est frustrant. Je suis certain que c’est frustrant pour Panos, qui a fait ce que je considère une œuvre d’art très interne, lyrique et poétique. C’est une chose pour moi, parce que j’aime penser que je pourrais continuer à travailler avec Panos, mais l’Internet a un peu comme rendu un mauvais service au film », lance notamment Nicolas Cage lors d’une entrevue avec IndieWire.

Malgré tout, Nicolas Cage peut se rassurer. Les critiques de Mandy sont excellentes et l’accueil du public friand du style de Panos Cosmatos l’est également.

Crédit photo : Magellan Pictures 

Publicité

Publicité

Actualités

Ça s’est passé un… 5 février

2019

Le pape François admet pour la première fois que des clercs ont abusé sexuellement de religieuses.

1989

Kareem Abdul-Jabar devient le premier joueur de la NBA à marquer 38 000 points.

Publicité

1988

Premier match de lutte à heure de grande écoute depuis 30 ans, André le Géant bat Hulk Hogan.

1983

L’ancien fonctionnaire de la Gestapo nazie Klaus Barbie traduit en justice.

1980

Le hockeyeur Gordie Howe participe à son 23e match des étoiles de la LNH à l’âge de 51 ans. Il prendra sa retraite à la fin de cette saison.

Publicité

1977

Sugar Ray Leonard participe à son premier combat de boxe professionnelle, une victoire en six rounds face à Luis Vega.

1971

Les astronautes de la mission Apollo 14 se posent sur la Lune.

1953

Le film «Peter Pan» de Walt Disney prend l’affiche au Théâtre Roxy de New York.

Publicité

1952

New York voit apparaître aux coins des rues 44th Street et Broadway, les premiers indicateurs pour piétons « walk-don’t walk ».

1944

La série télé «Captain American» avec Dick Purcell voit le jour. C’est la première fois qu’un héros de Marvel apparait ailleurs que dans une bande dessinée.

1936

Le film muet «Modern Times», écrit, réalisé et avec Charlie Chaplin, prend l’affiche.

Publicité

1922

Parution du premier magazine de Reader’s Digest.

1919

Charlie Chaplin, Mary Pickford, Douglas Fairbanks, et D.W. Griffith fondent l’agence United Artists.

1887

L’opéra «Otello» de Giuseppe Verdi est présenté pour la première fois, à La Scala en Italie. Il s’agit du premier nouvel opéra de Verdi en 15 ans.

Publicité

1663

Un tremblement de terre frappe Charlevoix au Québec et est ressenti jusqu’en Nouvelle-Angleterre.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Ça s’est passé un… 4 février

2016

Le roi du Maroc Mohammed VI allume la plus grande centrale solaire du monde près de Ouarzazate. Elle devrait alimenter un million de foyers une fois achevée, en 2018.

2004

Mark Zuckerberg crée le réseau social Facebook.

Publicité

1997

Un jury civil déclare O.J. Simpson responsable de la mort de Ronald Goldman, de coups et blessures sur Ronald Goldman et Nicole Brown.

1988

Le général panaméen Manuel Noriega est inculpé aux États-Unis de trafic de drogue et de racket.

1977

Le groupe Fleetwood Mac lance son 11e disque, «Rumours». Il sera choisi Disque de l’année aux Grammy Awards.

Publicité

1976

Les XIIe jeux Olympiques d’hiver s’ouvrent à Innsbruck, Autriche.

1970

Le film «Patton» de Franklin J. Schaffner, avec George C. Scott est présenté en première à New York. Il sera couronné Meilleur film aux Oscars de 1971.

1945

Franklin D. Roosevelt, Winston Churchill et Joseph Staline se rencontrent à Yalta en Crimée, pour discuter de la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.

Publicité

1932

Les IIIe jeux Olympiques d’hiver s’amorcent à Lake Placid, New York.

1924

Le Canada remporte sa première médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de Chamonix. Le Toronto Granite Club mérite l’or au hockey sur glace.

1789

À Philadelphie, George Washington est élu à l’unanimité le premier président des États-Unis.

Publicité

1783

L’Angleterre déclare la fin des hostilités envers son ancienne colonie, les États-Unis d’Amérique.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

La Chine a-t-elle espionné le Canada et les USA?

Jeudi, les responsables du Pentagone ont indiqué qu’un ballon-espion chinois flottait depuis quelques jours au nord du pays, après un bref passage… au Canada!

Un porte-parole du Pentagone a précisé être très confiant que la boule en question appartenait à la République populaire de Chine. Depuis deux jours, la boule survole des endroits précis afin d’obtenir des informations.

Publicité

Toujours selon le Pentagone, le ballon a été aperçu au-dessus du Montana, où l’on retrouve d’ailleurs l’un des trois silos de missiles nucléaires des États-Unis, soit à la base aérienne de Malmstrom.

Publicité

Le président des États-Unis Joe Biden voulait que ses militaires abattent le ballon, mais ses chefs militaires ont fermement indiqué de ne pas commettre un geste qui pourrait mettre en danger plusieurs civils.

Patrick Ryder, le porte-parole du Pentagone, a d’ailleurs déposé une mise à jour au sujet du ballon chinois.

«Il se déplace actuellement à une altitude bien supérieure à celle du trafic aérien commercial et ne présente pas de menace militaire ou physique pour les personnes au sol.»

Publicité

Évidemment, la Chine a été avisée, et le Pentagone ne s’est pas gêné pour indiquer qu’il ferait tout ce qui est nécessaire afin de protéger son peuple et sa patrie. Néanmoins, le plan actuel est de laisser voler le ballon au-dessus des États-Unis plutôt que de l’abattre, même si la «haute altitude et la durée du vol» de celui-ci inquiètent.

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending