Connectez-vous avec nous

Actualités

Mission accomplie pour Tom Cruise

Ce film porte bien son nom. «Mission : Impossible». Après 12 mois de tournage entrecoupé de nombreuses pauses causées par des éclosions de COVID-19, le film de Tom Cruise est maintenant complété.

Le parcours du combattant de Tom Cruise, de Paramount et de l’équipe de Mission : Impossible 7 est terminé. Débutée en septembre dernier à Londres, et se terminant aujourd’hui également dans la capitale anglaise, l’aventure de la superproduction aura été telles des montagnes russe.

Publicité

C’est dès février 2020, alors que la pandémie frappait durement l’Italie et l’Europe, que les premières tuiles s’abattaient sur la tête de la production. Tom Cruise, la vedette de la franchise du film d’action se trouvait à ce moment confiné à son hôtel 5 étoiles à cause du coronavirus.

À la suite de ce premier arrêt, les producteurs ont tout tenté pour éviter d’autres arrêts. En Angleterre, ils avaient créé un «village» afin d’isoler entièrement leurs personnels et poursuivre leurs activités. Lors de séquences tournées en Norvège, les producteurs ont loué un bateau pour héberger les 150 employés du film loin de tout autre contact avec la population locale.

Malgré ces efforts, en octobre dernier, alors qu’ils étaient de retour en Italie, 12 personnes travaillant sur le film recevaient un test positif à la COVID-19

Publicité

Après cet autre épisode de la maladie, Tom Cruise a acheté à gros prix deux robots sophistiqués qui sont en mesure de faire des tests de dépistage de la COVID-19 sans danger pour la santé. L’acteur pensait ainsi tourner la page sur la pandémie.

Mais la COVID a refait des siennes en juin dernier. Tom Cruise devant se placer volontairement en isolement pour 14 jours, lui qui s’était trouvé à moins d’un mètre d’une personne infectée.

Après tous ces délais qui ont occasionné des coûts imprévus, le studio Paramount a voulu se faire indemniser par sa compagnie d’assurance. Celle-ci ne voyait pas la situation du même oeil. Les deux parties se sont donc retrouvées au début du mois devant les tribunaux. La cause suit toujours son cours.

Publicité

Tout le retard occasionné par la pandémie a donc forcé Paramount à repousser une autre fois la sortie en salle de Mission : Impossible 7. Pour Tom Cruise, la pilule est difficile à avaler. En plus de Mission : Impossible 7, son film Top Gun: Maverick est remis à 2022.

C’est sûrement avec un soupir de soulagement que Tom Cruise et les artisans du film peuvent maintenant dire mission accomplie. Les cinéphiles devront patienter au 22 septembre 2022 pour voir le résultat de tout ce labeur.

La prochaine mission de Tom Cruise pourrait être également périlleuse. L’acteur entant tourner un film dans l’espace à bord de la station spatiale internationale.

Publicité

Cette fois, la COVID-19 n’a pas stoppé le tournage du film Mission:Impossible 7, mais…

Publicité
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Actualités

Un poisson rouge de 70 livres!

Andy Hackett est un pêcheur britannique de 42 ans, et celui-ci est parvenu à prendre un poisson rouge monstrueux, qui est surnommé La Carotte (The Carrot). Un poisson-monstre frôlant les 70 livres (67 livres), soit le plus gros de son espèce!

Publicité

Hackett se retrouvait précisément à Bluewater Lakes, un endroit où la pêche à la carpe est très populaire. Par contre, depuis quelques années, cet immense poisson rouge nage dans les eaux de ce lac et personne ne parvenait à la capturer… avant Hackett.

On appelle ce poisson «poisson rouge», mais dans les faits, c’est plutôt une espèce hybride de carpe cuir et carpe koï. Ce format hybride se retrouve d’ailleurs dans plusieurs étangs.

The Carrot est âgé de 20 ans, et il aurait été placé dans le Bluewater il y a environ 15 ans. L’objectif de départ était de permettre aux pêcheurs de relever le défi de le capturer (et le remettre à l’eau ensuite).

Publicité

Évidemment, Hackett a qualifié son expérience de géniale et de chanceuse, lui qui a pris 30 minutes avant de réussir à le ramener vers lui.

Avant cette prise de Hackett, le record appartenait à Jason Fugate, qui a saisi un poisson rouge de 30 livres en 2019.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Larsa Pippen harcelée à cause de sa relation avec le fils de Michael Jordan

Larsa Pippen, l’ex de Scottie qui n’a plus besoin de présentation, s’est fait huer pendant un duel qui opposait les Chargers de Los Angeles aux Chiefs de Kansas City.

La femme de 48 ans a été abordée de façon virulente par un spectateur, qui a reconnu Larsa et le fils de Michael Jordan, Marcus.

Publicité

Ce fan des Chargers ne s’est pas gêné pour envoyer valser madame Larsa:

«Hé, Larsa, c’est ça que tu fais? Tu es avec le garçon, le fils de Mike? Tu es une «cold motherf****r», n’est-ce pas? Tu es aussi froide qu’une mère de famille, homie

La réponse de Larsa a été de sourire et de poursuivre le support qu’elle offrait aux Chargers cette journée-là.

Rappelons que même si Jordan fils et Larsa ont été vus ensemble à plusieurs reprises, dont une fois tout récemment, bien installés sur une plage, Larsa continue d’affirmer qu’ils ne sont que des amis.

Publicité

Elle est célibataire et elle veut rencontrer des gens, mais en public, on sent le malaise de Larsa lorsqu’elle est avec Marcus, fort probablement en raison de la chicane entre Scottie et Michael… ou la différence d’âge.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

La malédiction de Drake jusqu’à la Coupe du Monde!

À la suite de la défaite du Canada lors de la Coupe du Monde de la FIFA, la nation à la feuille d’érable est devenue la dernière victime de la malédiction de Drake.

Cette malédiction, un running gag qui date de plusieurs années alors que l’équipe ou l’athlète qu’il supporte semblent toujours perdre par la suite, et qui comprend des éliminations hâtives des Maple Leafs, notamment, s’est toutefois atténué avec le championnat des Raptors de 2019.

Publicité

Le curse de Drake propose aussi entre autres des sérieuses pertes d’argent à la suite de paris qu’il a perdu (2 millions de dollars en pariant sur l’ancien champion UFC Israel Adesanya et 649 000 $ sur un accumulateur qui prévoyait que Barcelone remporterait le Clasico contre le Real Madrid et qu’Arsenal battrait Leeds).

Cette fois-ci, après une photo prise en 2021 (oui, 2021) entre le rappeur torontois et Alphonso Davies, qui lui a d’ailleurs offert un maillot de l’équipe nationale à ce moment, l’équipe canadienne a décidé de sortir pour s’échauffer au son de la pièce Started From The Bottom de Drake.

Mais après un match enlevant, le Canada s’est tout de même incliné 1 à 0. Lors de ce duel, Davies a obtenu un penalty à la 10e minute et il n’est pas parvenu à déjouer le gardien adverse, prouvant que la malédiction Drake est peut-être bien réelle.

Une joute lors de laquelle le Canada est devenu la première équipe de la Coupe du Monde depuis 1978 à diriger au moins 20 tirs et à obtenir un penalty sans réussir à enfiler l’aiguille.

Publicité

À partir de là, certains se sont mis à estimer que ce triste fait historique était à cause de Drake et son fameux «curse».

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending