Connectez-vous avec nous

Actualités

Marina Bastarache : son important message sur la chirurgie plastique

À l’heure où la chirurgie plastique est de plus en plus discutée sur les réseaux sociaux, il peut être difficile d’avoir des discussions nuancées sur ce sujet qui polarise. C’est précisément ce que voulait adresser Marina Bastarache dans sa dernière vidéo YouTube, où elle fait le point sur cette tendance inquiétante à vouloir tourner en disgrâce les personnes ayant eu recours à la modification corporelle.

« On s’entend, n’importe qui qui va passer en chirurgie, qui va avoir une anesthésie générale va avoir plus de risques, je suis d’accord. Mais ce que je veux dire, c’est que pour moi, entre un tattoo, un piercing et une chirurgie plastique, c’est ton corps, c’est ta décision et c’est toi qui en fais ce que tu veux. »

Le dossier Mise à nu dans @editionpapier ! L’avez vous aimé autant que moi? ??

Une publication partagée par Marina Bastarache (@marinabastarache) le

Ces jugements la touchent aussi de près, puisqu’elle avoue d’entrée de jeu avoir déjà eu une chirurgie, nuançant cependant que cette démarche n’avait pas eu le même effet salvateur pour elle que pour d’autres de ses amies. C’est toutefois la curiosité maladive de certaines personnes qui frustre l’une des trois muses du nouveau magazine Édition Papier

« D’ailleurs, j’ai dit aussi dans Édition Papier que j’ai eu recours à la chirurgie plastique. Ça ne veut pas dire que j’ai envie de tout vous conter là-dessus. Alors t’sais quand vous m’écrivez « allo, j’ai vu que dans Édition Papier tu parles de chirurgie plastique » … Respectez aussi qu’il y a des fois des trucs dont on n’a pas envie de vous parler. Et je vous demande juste de respecter cette histoire-là. »

À l’heure où la chirurgie plastique est de plus en plus discutée sur les réseaux sociaux, il peut être difficile d’avoir des discussions nuancées sur ce sujet qui polarise. C’est précisément ce que voulait adresser Marina Bastarache dans sa dernière vidéo YouTube, où elle fait le point sur cette tendance inquiétante à vouloir tourner en disgrâce les personnes ayant eu recours à la modification corporelle.

« On s’entend, n’importe qui qui va passer en chirurgie, qui va avoir une anesthésie générale va avoir plus de risques, je suis d’accord. Mais ce que je veux dire, c’est que pour moi, entre un tattoo, un piercing et une chirurgie plastique, c’est ton corps, c’est ta décision et c’est toi qui en fais ce que tu veux. »

Publicité

Le dossier Mise à nu dans @editionpapier ! L’avez vous aimé autant que moi? ??

Une publication partagée par Marina Bastarache (@marinabastarache) le

Publicité

Ces jugements la touchent aussi de près, puisqu’elle avoue d’entrée de jeu avoir déjà eu une chirurgie, nuançant cependant que cette démarche n’avait pas eu le même effet salvateur pour elle que pour d’autres de ses amies. C’est toutefois la curiosité maladive de certaines personnes qui frustre l’une des trois muses du nouveau magazine Édition Papier

« D’ailleurs, j’ai dit aussi dans Édition Papier que j’ai eu recours à la chirurgie plastique. Ça ne veut pas dire que j’ai envie de tout vous conter là-dessus. Alors t’sais quand vous m’écrivez « allo, j’ai vu que dans Édition Papier tu parles de chirurgie plastique » … Respectez aussi qu’il y a des fois des trucs dont on n’a pas envie de vous parler. Et je vous demande juste de respecter cette histoire-là. »

Publicité
Publicité

Actualités

Deshaun Watson a deux versions différentes au sujet de sa suspension

Deshaun Watson, le quart-arrière controversé de 26 ans, acquis par les Browns de Cleveland lors de la saison morte, devra finalement purger 11 joutes de suspension, en plus de payer une somme de 5 millions de dollars (remis à des organismes de charité).

Rappelons les faits: Watson est au coeur d’allégations d’inconduites sexuelles sur plus d’une vingtaine de massothérapeutes, lui qui est carrément perçu comme un prédateur à ce stade.

Publicité

Ramenons en surface également que Watson a reçu une sanction de départ de six matchs, qui a été rendue par la juge Sue L. Robinson, mais la NFL a soumis ce dossier en appel.

Avant le résultat final de sa suspension, Watson a joué une joute préparatoire contre les Jaguars de Jacksonville, mais à partir de maintenant, il ne sera pas disponible avant la 13e semaine d’activités.

Watson a un discours à deux sens au sujet de cette suspension, mais celui-ci accepte de suivre le programme afin de cheminer vers un chemin moins chaotique.

Publicité

Il dit ne jamais avoir agressé personne, il défend son innocence, mais il stipule également qu’il assume la responsabilité des décisions qu’il a prises, tout en offrant ses excuses pour la douleur qu’il a pu causer.

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

LeBron James devient l’homme le plus riche de l’histoire de la NBA

LeBrons James vient tout juste de parapher une prolongation de contrat de deux ans avec les Lakers de Los Angeles, alors que celui-ci lui rapportera 97,1 millions de dollars au total.

Une clause d’option de joueur (player option) pour la campagne 2024-25 figure également sur ledit accord, a indiqué le PDG de Klutch Sports, l’agence de James.

Publicité

Cette saison, Bron achèvera la dernière année de son pacte actuel, qui lui permettra de toucher un pactole de 44,5 millions de dollars.

King James devient donc du même coup le joueur de la NBA qui a amassé le plus d’argent en carrière, avec un total de 532 millions de dollars, dépassant ainsi Kevin Durant et sa valeur brute de 498 millions $.

Malgré la dernière saison noire de la franchise californienne, James a opté pour un retour afin de ramener un championnat dans la ville des anges.

Publicité

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Un Ironman décède dans un tragique accident

Brian Kozera, un Ironman de la Pennsylvanie, qui était aussi policier dans son patelin et qui avait survécu à un cancer, est décédé soudainement à l’âge de 44 ans.

Kozera a frappé de plein fouet une voiture, alors qu’il s’entraînait pour trois événements en vue de la grosse compétition d’Hawaï en octobre prochain.

Publicité

TMZ Sports a obtenu des renseignements en provenance du rapport d’accident, puis Kozera aurait grillé un arrêt/stop, l’envoyant de plein fouet dans les roues d’une camionnette.

Toujours selon les documents, Brian aurait conclu sa course dans les roues arrière du pick-up. Les autorités ont précisé que l’homme de 44 ans a rapidement été véhiculé à l’hôpital, où son décès a été constaté des suites de blessures.

Soulignons qu’en 2014, Kozera a reçu le diagnostic d’un cancer rare (lymphome de Hodgkin), puis il a mis KO celui-ci en 2015, ce qui l’a d’ailleurs poussé à devenir un athlète Ironman.

Publicité

Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending