Connectez-vous avec nous

Actualités

Las Vegas veut changer d’image

La ville de Las Vegas souhaite projeter une image moins frivole en s’éloignant de son côté vicelard.

La ville de Las Vegas souhaite projeter une image moins frivole en s’éloignant de son côté vicelard.

La formule «Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas» ne serait bientôt plus de mise!

Publicité

La Las Vegas Convention and Visitors Authority entend moderniser le slogan définissant Las Vegas depuis plus de 17 ans. En 2003, elle avait instauré ce slogan lors d’une campagne publicitaire télé de deux ans. La formule s’est rapidement imposée au point où aujourd’hui, elle ne sert plus bien les intérêts de la ville.

Au fil des ans, Las Vegas, aussi appelé Sin City, s’est fait connaitre pour être la ville du jeu, des spectacles, des mariages et des plaisirs pour adultes.

De nombreux films ont dépeint ce côté frivole de Las Vegas. 

Publicité

Les plus connus sont certainement ceux de la série de films The Hangover, qui présentent des amis qui se rendent à Vegas pour l’enterrement de vie de garçon de l’un d’eux.

Aujourd’hui, Las Vegas désire montrer une image plus sage, plus mature.

Selon ce qu’a appris le réseau ABC, Las Vegas se servira de la popularité du gala des Grammy Awards ce week-end pour modifier son slogan publicitaire à heure de grande écoute.

Publicité

Elle devrait dévoiler au téléspectateur une nouvelle formule adaptée : « Ce qui se passe ici ne se passe qu’ici ».

Photo : Cover Images

10 mariages de stars à Las Vegas

Publicité

Actualités

Un annonceur subit un malaise effrayant en pleine télé

Bob Rathbun, l’un des annonceurs des Hawks d’Atlanta, une formation de la NBA, a subi un malaise en pleine télé. Cette scène est carrément terrifiante et elle a donné la frousse à son acolyte, la production et les téléspectateurs.

Cet épisode s’est déroulé lundi soir, alors que le Thunder d’Oklahoma City et les Hawks s’apprêtaient à batailler.

Publicité

Rathbum faisait son avant-match habituel avec Dominique Wilkins, quand il a soudainement perdu conscience à la suite d’un malaise effrayant, qui ressemblait à un ACV.

Sur la vidéo, on voit Rathbum en pleines convulsions… et la caméra s’est évidemment éteinte rapidement.

Le monsieur de 68 ans a rapidement été véhiculé en urgence à l’hôpital, et les dernières nouvelles à son sujet sont positives, alors qu’il se porterait mieux. Rathbum se retrouve dans un état stable et réactif.

Selon les informations qui circulent, Rathbum souffrait de déshydratation, ce qui a mené vers ce malaise.

Publicité

Prompt rétablissement, Bob.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Le duo Caufield-Suzuki réalise une première en près de 30 ans

Cole Caufield et Nick Suzuki sont allés chatouiller le duo Lindros-Renberg de 1995-96 lors du duel contre les Canucks du côté de Vancouver lundi soir. Les deux attaquants dynamiques sont devenus les premiers depuis la paire des Flyers à inscrire 14 buts lors des 25 premiers matchs, alors qu’ils sont âgés de 23 ans et moins.

Même les duos Matthews-Marner, Backstrom-Ovechkin, Malkin-Crosby, MacKinnon-Rantanen ou McDavid-Draisaitl n’ont pas réussi à réaliser un tel fait d’armes, ce qui prouve à quel point on est choyé de vivre ça.

Le Canadien de Montréal possède deux joyaux qui frôlent le statut d’exceptionnel, c’est donc capital de dévorer ces moments puisque c’est du jamais vu à Montréal depuis des décennies.

Publicité

Depuis l’amorce de la campagne 2022-23, le capitaine du navire tricolore affiche 28 points en 24 rencontres, alors que son acolyte arborant le numéro 22 présente une carte de 23 points en 25 duels.

Rappelons que les deux francs-camarades sont devenus les premiers en 27 ans à marquer 14 buts lors des 25 premiers matchs d’une saison, alors qu’ils sont âgés de 23 ans et moins. C’est colossal, rien de moins!

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Une vague géante frappe une croisière: 1 mort, 4 blessés

Une vague massive a frappé un gros bateau de croisière, fracassant plusieurs fenêtres, tuant au passage un passager, en plus d’en blesser quatre autres à travers sa course.

Une séance carrément terrifiante pour le navire de croisière Polaris de Viking qui se dirigeait vers l’Argentine, mardi soir dernier, alors que celui-ci a été frappé par une vague meurtrière, causant le décès d’une dame de 62 ans.

Cette vague a tellement cogné fort, qu’un passager a précisé que le choc ressenti était comme si le bateau avait heurté un iceberg, tel le Titanic.

Publicité

Les quatre autres personnes blessées ne sont pas en danger de mort, elles qui ont pu être soignées directement sur place par le personnel médical du navire.

Évidemment, pour la sécurité de ses passagers, Viking a décidé de mettre une croix sur son voyage du 5 décembre nommé Antarctic Explorer.

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending