Connectez-vous avec nous

Actualités

Jonah Hill sur sa perte de poids : « Tout le monde avait une opinion »

Si Jonah Hill est bien connu pour ses rôles dans des comédies déjantées, l’acteur fait désormais sa marque dans plusieurs productions dramatiques.

Hill possède une belle profondeur et une intelligence évidentes, qui lui ont d’ailleurs valu une nomination aux Oscars pour Moneyball, en 2012.

Mais, malgré son succès, Jonah Hill explique avoir du mal, comme plusieurs autres personnes, à se défaire de son image qu’il a de lui lors de l’adolescence, alors qu’il était « les cheveux frisés et en surpoids ».

« Je suis en construction comme nous le sommes tous (…) On essaie tous juste de comprendre. Je suis débarqué dans ces comédies déjantées et comme ce jeune les cheveux frisés et en surpoids, et tout le monde avait une opinion sur ce que je devrais être, de comment ils pouvaient me parler, ou de comment ils pouvaient me traiter », explique d’abord Jonah Hill en entrevue avec Ellen DeGeneres.

« Je pense que tout le monde a une version d’eux-mêmes. J’appelle ça une photo, disons, d’un point précis dans ta vie, de la personne que tu es. Et même si tu as du succès et que tu grandis ou que tu deviens beau ou peu importe (…) tu transportes une partie de ça avec toi. Pour moi, c’est définitivement d’être cet enfant de 14 ans, en surpoids, qui essayait de se fondre avec ces skaters et ces jeunes de hip-hop, et qui se sent seul et qui ne comprend peut-être pas sa propre valeur », ajoute-t-il avec beaucoup de candeur.

Jonah Hill est en vedette dans Maniac sur Netflix, aux côtés d’Emma Stone, et sera également de The Beach Bum et The Ballad of Richard Jewell, notamment, au cours des prochains mois.

Crédit photo : BANG/BIG

Si Jonah Hill est bien connu pour ses rôles dans des comédies déjantées, l’acteur fait désormais sa marque dans plusieurs productions dramatiques.

Hill possède une belle profondeur et une intelligence évidentes, qui lui ont d’ailleurs valu une nomination aux Oscars pour Moneyball, en 2012.

Publicité

Mais, malgré son succès, Jonah Hill explique avoir du mal, comme plusieurs autres personnes, à se défaire de son image qu’il a de lui lors de l’adolescence, alors qu’il était « les cheveux frisés et en surpoids ».

« Je suis en construction comme nous le sommes tous (…) On essaie tous juste de comprendre. Je suis débarqué dans ces comédies déjantées et comme ce jeune les cheveux frisés et en surpoids, et tout le monde avait une opinion sur ce que je devrais être, de comment ils pouvaient me parler, ou de comment ils pouvaient me traiter », explique d’abord Jonah Hill en entrevue avec Ellen DeGeneres.

« Je pense que tout le monde a une version d’eux-mêmes. J’appelle ça une photo, disons, d’un point précis dans ta vie, de la personne que tu es. Et même si tu as du succès et que tu grandis ou que tu deviens beau ou peu importe (…) tu transportes une partie de ça avec toi. Pour moi, c’est définitivement d’être cet enfant de 14 ans, en surpoids, qui essayait de se fondre avec ces skaters et ces jeunes de hip-hop, et qui se sent seul et qui ne comprend peut-être pas sa propre valeur », ajoute-t-il avec beaucoup de candeur.

Publicité

Jonah Hill est en vedette dans Maniac sur Netflix, aux côtés d’Emma Stone, et sera également de The Beach Bum et The Ballad of Richard Jewell, notamment, au cours des prochains mois.

Crédit photo : BANG/BIG

Publicité
Publicité

Actualités

Jonathan Huberdeau laissera son cerveau aux scientifiques

Le hockeyeur Jonathan Huberdeau, désormais membre des Flames de Calgary, a indiqué qu’il laissera son cerveau à la science à la suite de son décès.

«En tant que joueur de la LNH, je suis très conscient de l’impact des traumatismes crâniens, des commotions cérébrales et du lien avec d’autres problèmes de santé mentale.»

Publicité

Publicité

Avec ce geste, Huberdeau aidera les chercheurs qui focalisent sur les cerveaux qui ont reçu de violents contacts, à en apprendre davantage sur tout ce qui est relié aux commotions cérébrales.

Rappelons que Hubby a été impliqué dans une grosse transaction plus tôt cet été, alors que les Flames l’ont acquis avec MacKenzie Weeger, Cole Schwindt et un choix de premier tour en 2025 en retour de Matthew Tkachuk.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Ça s’est passé un… 16 août

2009

Usain Bolt de la Jamaïque établit le nouveau record mondial au 100m, en 9,58 secondes, lors des Championnats du monde d’athlétisme de Berlin.

1987

Bon Jovi lance son 3e disque «Slippery When Wet». Le meilleur vendeur de l’année.

Publicité

1975

Peter Gabriel quitte le groupe Genesis.

1974

Le groupe punk The Ramones joue son tout premier concert dans un club de New York, le CBGB.

1969

Premier concert en carrière du groupe Crosby, Stills, Nash & Young (Auditorium Theater, Chicago).

Publicité

1962

Ringo Starr remplace Pete Best au poste de batteur des Beatles. Son premier concert avec le groupe aura leu deux ans plus tard.

1954

Parution de la première édition du magazine Sport Illustrated.

1930

Les premiers Jeux de l’Empire britannique ont lieu à Hamilton en Ontario. L’événement changera de nom pour devenir plus tard les Jeux du Commonwealth.

Publicité

1896

Première découverte d’or au Klondike, à Bonanza Creek, Alaska par George Carmack.

1858

Création de la Banque du Canada.

1827

Début de la construction du Canal Rideau à Ottawa.

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Ça prendra des poches profondes pour acquérir le maillot emblématique de Michael Jordan

Le jersey le plus emblématique de Michael Jordan, soit celui qu’il a fièrement porté lors du premier match de la finale de la NBA en 1998, sera mis aux enchères à partir du 6 septembre prochain.

Pour acquérir cette pièce d’anthologie, ça prendra des poches très profondes puisque les spécialistes avancent qu’il partira à 3 millions de dollars, environ!

Publicité

Ce maillot taché de la sueur de Jordan a été enfilé pendant la finale de ’98, surnommée «la dernière danse», alors que les Bulls de Chicago ont triomphé 4-2 sur le Jazz de l’Utah.

Crédit: Sotheby’s

Selon Sotherby’s Auction, cette pièce rare, dans laquelle MJ a inscrit 33 points, est excessivement convoitée par les collectionneurs.

«Le maillot de Jordan pour le premier match des finales de la NBA en 1998 est l’une des pièces de souvenirs sportifs les plus recherchées. Et le présent exemplaire est l’un des deux seuls maillots des finales à avoir été mis aux enchères, pour l’un de ses six championnats.», a déclaré Sotheby’s dans un communiqué

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending