Connectez-vous avec nous

Actualités

Jennifer Aniston soutient des infirmières malades

Jennifer Aniston a offert son soutien financier à des infirmières ayant contracté la COVID-19.

Jennifer Aniston a offert son soutien financier à des infirmières ayant contracté la COVID-19.

L’actrice s’est entretenue avec l’une d’elles hier soir (2 avril) lors de l’émission de Jimmy Kimmel à ABC.

Publicité

L’ex-vedette de «Friends» a discuté avec Kimball Fairbanks de St George, Utah. L’infirmière qui travaille au département des maladies cardiovasculaires a été contaminée du coronavirus après avoir oeuvré auprès de patients infectés. 

Hospitalisée, elle doit donc maintenant être isolée de ses deux fillettes.

Alors qu’elle s’entretenait avec l’animateur du talk-show, Jimmy Kimmel, l’infirmière a eu droit à une surprise.

Publicité

«Nous voulons vous encourager un peu, alors j’aimerais vous présenter quelqu’un. Son nom est Jennifer», lui dit l’animateur.

C’est à ce moment que Jennifer Aniston est apparue à l’écran de chez elle.

«Je voulais seulement vous dire, que Dieu vous bénisse, et tous ceux qui comme vous faites ce que vous faites. Je ne sais pas comment vous exprimer toute ma gratitude pour tout le travail que vous faites, mettant votre santé à risque pour nous. Vous êtes phénoménales », a ajouté la star.

Publicité

L’actrice a ensuite offert une carte cadeau de 10 000$ en repas préparés à l’infirmière, mais aussi à toutes les infirmières qui travaillent à son étage à l’hôpital.

Jennifer Aniston a aussi révélé qu’elle n’avait pas quitté sa résidence depuis trois semaines. Cela lui a permis de faire des découvertes.

«J’ai trouvé des trésors. Je suis tombée sur une boîte de vieilles cassettes Beta Max, il y avait ma toute première audition. J’avais 13 ans, et c’était pour Search For Tomorrow », a raconté la vedette de 51 ans.

Publicité

Photo : Capture d’écran ABC

L?enfance difficile de Jennifer Aniston

Publicité

Actualités

Une vidéo d’un panda «calineux» devient virale!

Un bébé panda a été filmé en train de faire des accolades à un être humain qui prend soin de lui. Cette séquence est vraiment mignonne, ce qui a permis à cette vidéo de s’installer parmi les plus «cute» des derniers jours.

Dans la vidéo, on aperçoit le panda s’accrocher au gardien, qui s’occupe gentiment de s’assurer de l’évolution et la santé du bébé panda géant, rappelons-le.

Le panda en question se nomme Fubao, il tient la jambe du gardien de zoo pour que celui-ci lui donne de l’amour et reste près de lui. Cette séquence s’est passée en Corée du Sud et la vidéo est devenue virale, touchant plus de 4 millions de personnes sur YouTube.

Publicité

Pour votre gouverne, sachez qu’un panda géant, à pleine maturité, pèse entre 80 et 125 kg, et sa taille varie entre 1,50 et 1,80 mètre de long, ce qui rend ce bel animal somme toute intimidant.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Ça s’est passé un… 3 février

2020

Le bateau de croisière Diamond Princess et ses 3700 passagers sont mis en quarantaine au port de Yokohama au Japon, après que des cas de Covid-19 eurent été découverts.

1993

Le procès fédéral de quatre policiers ayant battu Rodney King s’amorce à Los Angeles, Californie.

Publicité

1972

Les premiers Jeux olympiques d’hiver en Asie sont présentés à Sapporo au Japon.

1967

Le disque «Purple Haze» est enregistré par Jimi Hendrix.

1947

La température la plus froide au Canada est enregistrée à Snag, Yukon, -64C.

Publicité

1916

Le parlement original d’Ottawa est détruit par un incendie, tuant sept personnes.

1869

Edwin Booth, l’un des plus grands acteurs de l’histoire, ouvre un théâtre à New York. La première pièce présentée est «Romeo and Juliet».

1815

La première fromagerie industrielle au monde voit le jour en Suisse.

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Les joueurs pee-wee ukrainiens éblouis de débarquer au Québec!

La formation pee-wee de l’Ukraine est débarquée au Québec et l’un des jeunes du groupe, comme tous ses camarades, n’arrive pas à croire ce qui lui arrive. Ce jeune homme, soit Maksym Shtepa, qui vient de réaliser son rêve de venir au Canada, avait les yeux qui brillaient, tout comme ses coéquipiers, comme l’a rapporté le Journal de Québec.

Évidemment, plusieurs médias du Québec se sont réunis à l’aéroport de Montréal afin d’accueillir cette formation pee-wee de l’Ukraine, et quelques-uns de ceux-ci ont été très émus de les voir sortir de l’avion.

Publicité

Il est capital de rappeler qu’il y a quelques semaines à peine, ces jeunes là se retrouvaient éparpillés un peu partout en Europe, dont deux qui étaient au milieu de la guerre, et quatre autres réfugiés dans d’autres pays. Donc, pour eux, débarquer au Québec pour le tournoi pee-wee tassait ces situations au second rang. Au Québec, ces jeunes forment le Team Ukraine Select.

Pour amener cette équipe de l’aéroport de Montréal vers Québec, un convoi de trois fourgonnettes s’est occupé de les récupérer afin de les ramener vers Québec.

Publicité

Pendant le trajet, Yehor Kosenko, l’un des entraîneurs de l’équipe, a demandé qu’on lui parle du hockey au Canada, menant vers une discussion au sujet des Canadiens de Montréal. D’ailleurs, sur la route, lorsque les Ukrainiens ont aperçu la Place Bell du Rocket de Laval, leurs yeux ont scintillé une fois de plus.

Soulignons que cette équipe ukrainienne sera une fois de plus très excitée lorsqu’elle assistera à la joute opposant les Remparts de Québec aux Wildcats de Moncton samedi après-midi!

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending