Connectez-vous avec nous

Actualités

François Lambert traite une politicienne d’«épaisse qui a l’air d’une BS»

François Lambert est une fois de plus dans l’eau chaude en raison de ses statuts Facebook…

L’ex-Dragon et homme d’affaires est encore au coeur d’une polémique ce matin. C’est en partageant son avis sur le réseau social à propos de Catherine Dorion, la députée de Taschereau du parti Québec Solidaire, après que celle-ci ait comparé le projet de nouveau pont dans la région de Québec à une ligne de cocaïne, qu’il s’est ébouillanté… Un sujet qui a semé bien des débats et que le maire de Québec, Régis Labeaume, a tenu à défendre.

Ce n’est pas particulièrement le statut de François qui a créé un petit tollé, mais plutôt le propos qu’il a tenu en répondant à un internaute qui défendait l’activiste et politicienne : « Dorion? Une épaisse qui a l’air d’une BS et qui ne respecte pas les institutions. Une honte ».

Capture d’écran via Facebook

C’est sans surprise que sa réaction a enclenché un dialogue plutôt animé entre plusieurs internautes, dont l’homme d’affaires et Manal Drissi, une des anciennes collaboratrices de Pénélope McQuade aux Échangistes, qui avait notamment pris part à la discussion sur la « valorisation de la victimisation chez les mères » qu’avait soulevée François il y a quelques semaines. Plusieurs ont tenu à dénoncer les propos de ce dernier encore une fois.

Voici la publication intégrale de l’ex-Dragon sur le danger de la diversification, qui a engendré plusieurs réactions :

« Bombardier : un fleuron québécois, notre Québec inc. par excellence, notre fierté mondiale, notre carte de visite à l’étranger, etc. etc.

Oui c’est vrai qu’il est plaisant d’être en Europe et d’embarquer dans un train de Bombardier ou d’un avion. Mais voilà Bombardier était un spécialiste de la motoneige et ensuite des trains. Et ces 2 marchés allaient très bien. Il y a longtemps, ils ont commencé par les jets régionaux, puis d’autres avions puis ils ont voulu s’attaquer directement à Airbus et Boeing. Dans leur « plan d’affaires », ils avaient évalué que le marché des avions de types « C-Series » était de 15,000 avions et qu’ils étaient pour aller en chercher 7500… Quand ils ont donné la « C-Series » à Airbus, ils en avaient vendu que 250.

Par chauvinisme et par naïveté, on y a cru (on exclut la personne qui écrit). Ce fut le début de la fin pour Bombardier. ll y a bien entendu d’autres facteurs, mais ce qu’il faut retenir, c’est que la diversification n’est pas toujours la bonne affaire pour prendre de la croissance.

Maintenant QS, tant qu’ils étaient 2 ou 3 coucous d’élus. Ils étaient faciles à contenir. Maintenant ils sont 10 dont plusieurs coucous. Avec ses 3 mousquetaires en tête (Massé, GND et Catherine Dorion). Avec ses 3 élus, on se demande si Amir Khadir et Françoise David auraient dû limiter le nombre d’élus de QS à 2.

En fait, les 3 mousquetaires, ils étaient 4. Il est où Vincent Marissal? Il se cache de honte? C’est ce que je ferais en tout cas ou je ferais une sortie dans les journaux pour me dissocier de ses 3 hurluberlus.

Bombardier a toujours été mal géré et a mal contrôlé sa diversification. QS n’est pas géré et va disparaitre le temps d’une élection.

La diversification? Non merci! »

Ouch… Des paroles qui ne resteront pas sans impact…

François Lambert est une fois de plus dans l’eau chaude en raison de ses statuts Facebook…

L’ex-Dragon et homme d’affaires est encore au coeur d’une polémique ce matin. C’est en partageant son avis sur le réseau social à propos de Catherine Dorion, la députée de Taschereau du parti Québec Solidaire, après que celle-ci ait comparé le projet de nouveau pont dans la région de Québec à une ligne de cocaïne, qu’il s’est ébouillanté… Un sujet qui a semé bien des débats et que le maire de Québec, Régis Labeaume, a tenu à défendre.

Publicité

Ce n’est pas particulièrement le statut de François qui a créé un petit tollé, mais plutôt le propos qu’il a tenu en répondant à un internaute qui défendait l’activiste et politicienne : « Dorion? Une épaisse qui a l’air d’une BS et qui ne respecte pas les institutions. Une honte ».

Capture d’écran via Facebook

C’est sans surprise que sa réaction a enclenché un dialogue plutôt animé entre plusieurs internautes, dont l’homme d’affaires et Manal Drissi, une des anciennes collaboratrices de Pénélope McQuade aux Échangistes, qui avait notamment pris part à la discussion sur la « valorisation de la victimisation chez les mères » qu’avait soulevée François il y a quelques semaines. Plusieurs ont tenu à dénoncer les propos de ce dernier encore une fois.

Publicité

Voici la publication intégrale de l’ex-Dragon sur le danger de la diversification, qui a engendré plusieurs réactions :

« Bombardier : un fleuron québécois, notre Québec inc. par excellence, notre fierté mondiale, notre carte de visite à l’étranger, etc. etc.

Oui c’est vrai qu’il est plaisant d’être en Europe et d’embarquer dans un train de Bombardier ou d’un avion. Mais voilà Bombardier était un spécialiste de la motoneige et ensuite des trains. Et ces 2 marchés allaient très bien. Il y a longtemps, ils ont commencé par les jets régionaux, puis d’autres avions puis ils ont voulu s’attaquer directement à Airbus et Boeing. Dans leur « plan d’affaires », ils avaient évalué que le marché des avions de types « C-Series » était de 15,000 avions et qu’ils étaient pour aller en chercher 7500… Quand ils ont donné la « C-Series » à Airbus, ils en avaient vendu que 250.

Publicité

Par chauvinisme et par naïveté, on y a cru (on exclut la personne qui écrit). Ce fut le début de la fin pour Bombardier. ll y a bien entendu d’autres facteurs, mais ce qu’il faut retenir, c’est que la diversification n’est pas toujours la bonne affaire pour prendre de la croissance.

Maintenant QS, tant qu’ils étaient 2 ou 3 coucous d’élus. Ils étaient faciles à contenir. Maintenant ils sont 10 dont plusieurs coucous. Avec ses 3 mousquetaires en tête (Massé, GND et Catherine Dorion). Avec ses 3 élus, on se demande si Amir Khadir et Françoise David auraient dû limiter le nombre d’élus de QS à 2.

En fait, les 3 mousquetaires, ils étaient 4. Il est où Vincent Marissal? Il se cache de honte? C’est ce que je ferais en tout cas ou je ferais une sortie dans les journaux pour me dissocier de ses 3 hurluberlus.

Publicité

Bombardier a toujours été mal géré et a mal contrôlé sa diversification. QS n’est pas géré et va disparaitre le temps d’une élection.

La diversification? Non merci! »

Publicité

Ouch… Des paroles qui ne resteront pas sans impact…

Publicité
Publicité

Actualités

Ça s’est passé un… 8 décembre

2020

Le Royaume-Uni débute la vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin créé par Pfizer/BioNTech.

2010

La société SpaceX lance sa fusée Dragon. C’est la première firme privée à placer en orbite et à récupérer son vaisseau spatial.

Publicité

2000

Mario Lemieux annonce son retour avec les Pingouins de Pittsburgh à titre de joueur-propriétaire, une première dans l’histoire des sports modernes.

1991

La Russie, Biélorussie et Ukraine fondent la Communauté des États indépendants (CEI). Cette entente dissout l’Union Soviétique.

1987

Ron Hextall des Flyers de Philadelphie devient le premier gardien de but de la LNH à marquer un but.

Publicité

Le parrain de la mafia Frank Cotroni est condamné à 8 ans de prison à Montréal.

1980

L’ex-Beatle John Lennon est assassiné par Mark David Chapman à New York.

1978

Le film «The Deer Hunter», avec Robert De Niro, Christopher Walken et Meryl Streep, est présenté en première à Los Angeles (Oscar du Meilleur film en 1979).

Publicité

1956

Les XVIes Jeux olympiques d’été de Melbourne, Australie, prennent fin. Pour la première fois, les athlètes paradent tous ensemble.

1941

Les États-Unis et l’Angleterre déclarent la guerre au Japon. Les E.U. entrent dans la Seconde Guerre mondiale.

1852

L’université Laval est fondée. Elle est la plus vieille université francophone d’Amérique du Nord.

Publicité

1813

Ludwig van Beethoven conduit sa Symphonie nº 7 en la majeur, pour la première fois à Vienne.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Volodymyr Zelensky est la personnalité TIME de l’année

Volodymyr Zelensky, président et celui qui incarne «l’esprit de l’Ukraine», a été nommé la personnalité de l’année 2022 par le magazine TIME, alors qu’Elon Musk (Twitter et Tesla) a terminé sa course au second rang.

L’annonce de cette nomination a été faite en ce mercredi (7 décembre), et elle se résume ainsi: la personne qui a eu le plus d’influence sur l’actualité au cours de l’année écoulée.

Rappelons que le président de l’Ukraine et son peuple sont reconnus pour leur courage pendant que les Russes ont envahi leur pays.

Publicité

Soulignons également que Zelensky, qui est âgé de 44 ans, est président de l’Ukraine depuis 2019, et qu’il était un comédien chevronné avant de remplir ces fonctions-là.

Simon Shuster, le journaliste de TIME, a encensé le leader de l’Ukraine:

«Le succès de Zelensky en tant que leader de guerre s’est appuyé sur le fait que le courage est contagieux. Il s’est répandu parmi les dirigeants politiques ukrainiens dans les premiers jours de l’invasion, lorsque tout le monde a réalisé que le président était resté dans les parages.»

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Une bagarre générale au basketball féminin!

Lors du match de basketball universitaire féminin de lundi soir qui opposait TCU à George Washington, une bagarre sauvage s’est déclenchée, amenant pas moins de huit expulsions!

L’action se déroulait à l’aréna Schollmaier de Fort Worth au Texas, quand une ailière de TCU, Bella Cravens, a perdu les boules à cause de la meneuse de GW, Essence Brown. Cravens a commencé à tirer les cheveux de son adversaire et de lui prendre le ballon, avant que ça crée l’explosion générale.

Publicité

Brown a réagi vivement et en quelques secondes, les partisans assistaient à une bagarre royale.

Publicité

On peut voir à travers les images, une pluie de coups de poing de part et d’autre, et une joueuse adverse qui a fini par pousser Brown par derrière…

L’entraîneur en chef de TCU était d’ailleurs très mal à l’aise face à une telle scène:

«Nous ne voulons jamais faire partie de quelque chose comme ça.»

Publicité

Sur le coup, les arbitres ont fait un excellent travail.

Le restant appartient à la ligue, qui devra fort probablement sanctionner davantage quelques joueuses.

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending