Connectez-vous avec nous

Actualités

Donald Trump déjà courtisé pour son après-carrière

Le président sortant des États-Unis, Donald Trump, toucherait une fortune s’il décide d’écrire ses mémoires ou de revenir à la télévision lorsqu’il aura quitté la Maison-Blanche.

Alors que le 45e président américain n’a toujours pas concédé sa défaite au président-élu Joe Biden, les spéculations vont bon train sur l’après-carrière de Donald Trump.

Publicité

Selon le New York Post, Donald Trump pourrait toucher jusqu’à 100 millions de dollars (US) de la part d’un éditeur s’il désirait publier ses mémoires ou d’une chaîne de télévision.

«Trump sera bombardé d’offres pour un livre ou la télévision qui pourraient lui rapporter jusqu’à 100 millions de dollars», explique un informateur au fait des montants payés pour une telle personnalité.

«Transposez 70 millions d’électeurs en lecteurs ou téléspectateurs. Tous les anti-Trump ont fait beaucoup d’argent, alors Donald serait un succès assuré», ajoute la source.

Publicité

Son prédécesseur Barack Obama a choisi l’avenue littéraire lorsqu’il a quitté ses fonctions. Le 17 novembre prochain, il publiera ses mémoires intitulées A Promised Land chez Crown Publishing Group.

Selon diverses sources, Barack et Michelle Obama ont reçu 65 millions de dollars (US) en 2017 de la part de Crown pour qu’ils écrivent chacun leur mémoire.

L’ancienne première dame Michelle Obama a lancé en 2018 le livre Becoming. Le livre est devenu le plus vendu aux États-Unis en 2018 et s’est écoulé à plus de 10 millions d’exemplaires à ce jour.

Publicité

Avant de se lancer en politique, Donald Trump pivotait l’émission de téléréalité The Apprentice. Selon Trump lui-même, il aurait touché de NBC 214 millions de dollars (US) pour animer cette émission durant 14 saisons.

Michelle Obama passe une autre fois à l’histoire. 

Publicité
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Actualités

Une vidéo d’un panda «calineux» devient virale!

Un bébé panda a été filmé en train de faire des accolades à un être humain qui prend soin de lui. Cette séquence est vraiment mignonne, ce qui a permis à cette vidéo de s’installer parmi les plus «cute» des derniers jours.

Dans la vidéo, on aperçoit le panda s’accrocher au gardien, qui s’occupe gentiment de s’assurer de l’évolution et la santé du bébé panda géant, rappelons-le.

Le panda en question se nomme Fubao, il tient la jambe du gardien de zoo pour que celui-ci lui donne de l’amour et reste près de lui. Cette séquence s’est passée en Corée du Sud et la vidéo est devenue virale, touchant plus de 4 millions de personnes sur YouTube.

Publicité

Pour votre gouverne, sachez qu’un panda géant, à pleine maturité, pèse entre 80 et 125 kg, et sa taille varie entre 1,50 et 1,80 mètre de long, ce qui rend ce bel animal somme toute intimidant.

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Ça s’est passé un… 3 février

2020

Le bateau de croisière Diamond Princess et ses 3700 passagers sont mis en quarantaine au port de Yokohama au Japon, après que des cas de Covid-19 eurent été découverts.

1993

Le procès fédéral de quatre policiers ayant battu Rodney King s’amorce à Los Angeles, Californie.

Publicité

1972

Les premiers Jeux olympiques d’hiver en Asie sont présentés à Sapporo au Japon.

1967

Le disque «Purple Haze» est enregistré par Jimi Hendrix.

1947

La température la plus froide au Canada est enregistrée à Snag, Yukon, -64C.

Publicité

1916

Le parlement original d’Ottawa est détruit par un incendie, tuant sept personnes.

1869

Edwin Booth, l’un des plus grands acteurs de l’histoire, ouvre un théâtre à New York. La première pièce présentée est «Romeo and Juliet».

1815

La première fromagerie industrielle au monde voit le jour en Suisse.

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Les joueurs pee-wee ukrainiens éblouis de débarquer au Québec!

La formation pee-wee de l’Ukraine est débarquée au Québec et l’un des jeunes du groupe, comme tous ses camarades, n’arrive pas à croire ce qui lui arrive. Ce jeune homme, soit Maksym Shtepa, qui vient de réaliser son rêve de venir au Canada, avait les yeux qui brillaient, tout comme ses coéquipiers, comme l’a rapporté le Journal de Québec.

Évidemment, plusieurs médias du Québec se sont réunis à l’aéroport de Montréal afin d’accueillir cette formation pee-wee de l’Ukraine, et quelques-uns de ceux-ci ont été très émus de les voir sortir de l’avion.

Publicité

Il est capital de rappeler qu’il y a quelques semaines à peine, ces jeunes là se retrouvaient éparpillés un peu partout en Europe, dont deux qui étaient au milieu de la guerre, et quatre autres réfugiés dans d’autres pays. Donc, pour eux, débarquer au Québec pour le tournoi pee-wee tassait ces situations au second rang. Au Québec, ces jeunes forment le Team Ukraine Select.

Pour amener cette équipe de l’aéroport de Montréal vers Québec, un convoi de trois fourgonnettes s’est occupé de les récupérer afin de les ramener vers Québec.

Publicité

Pendant le trajet, Yehor Kosenko, l’un des entraîneurs de l’équipe, a demandé qu’on lui parle du hockey au Canada, menant vers une discussion au sujet des Canadiens de Montréal. D’ailleurs, sur la route, lorsque les Ukrainiens ont aperçu la Place Bell du Rocket de Laval, leurs yeux ont scintillé une fois de plus.

Soulignons que cette équipe ukrainienne sera une fois de plus très excitée lorsqu’elle assistera à la joute opposant les Remparts de Québec aux Wildcats de Moncton samedi après-midi!

Publicité
Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending