Connectez-vous avec nous

Actualités

Damar Hamlin est en train de surprendre la médecine

Damar Hamlin a franchi une étape importante dans sa réhabilitation, lui qui a quitté l’hôpital de Cincinnati pour se diriger vers un autre du côté de Buffalo.

Rappelons que même s’il a rapidement progressé dans les dernières heures, il y a plusieurs étapes à franchir lors d’un rétablissement à la suite d’un arrêt cardiaque.

Publicité

Mine de rien, même s’il n’est pas sorti du bois, son état est passé de critique à passable, voire bon, selon les médecins qui étaient en charge de celui-ci du côté de l’Ohio.

Publicité

Lors d’une conférence de presse avant son trajet de Cincinnati à Buffalo lundi, le docteur Timothy Pritts, chef du service de chirurgie du centre médical de l’université de Cincinnati, a indiqué ceci:

«Nous avons estimé qu’il était sûr et approprié de le ramener dans la région de Buffalo. Il est certainement sur ce que nous considérons comme une trajectoire très normale, voire accélérée, depuis l’événement qui a mis sa vie en danger, mais il fait de grands progrès.»

Hamlin déjoue les pronostics actuellement, lui qui bat les délais à chacune des étapes à franchir, tout en demeurant intact sur le plan neurologique. Il est toutefois trop tôt pour dire quand Hamlin pourra retrouver une vie normale.

Publicité

En plus de ça, d’autres tests doivent avoir lieu afin de trouver la cause exacte de cet arrêt cardiaque soudain.

Depuis vendredi dernier, Hamlin n’est plus sous sédatif et sous respirateur, et il a même recommencé à marcher avec un peu d’aide.

Évidemment, les Bills de Buffalo étaient ravis de son retour à la «maison»:

Publicité

«Super excité qu’il soit de retour à Buffalo et quel travail l’équipe de docteurs et l’équipe médicale ont fait à Cincinnati, et maintenant il est en bons soins ici à Buffalo. Nous sommes heureux qu’il soit de retour!», a déclaré Sean McDermott, entraîneur principal des Buffalo Bills.

Bref, il n’est pas avec l’équipe, mais ses pensées sont avec ses Bills et ses coéquipiers s’inspirent de lui tous les jours afin d’avancer vers la terre promise.

Publicité
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Actualités

Ça s’est passé un… 3 février

2020

Le bateau de croisière Diamond Princess et ses 3700 passagers sont mis en quarantaine au port de Yokohama au Japon, après que des cas de Covid-19 eurent été découverts.

1993

Le procès fédéral de quatre policiers ayant battu Rodney King s’amorce à Los Angeles, Californie.

Publicité

1972

Les premiers Jeux olympiques d’hiver en Asie sont présentés à Sapporo au Japon.

1967

Le disque «Purple Haze» est enregistré par Jimi Hendrix.

1947

La température la plus froide au Canada est enregistrée à Snag, Yukon, -64C.

Publicité

1916

Le parlement original d’Ottawa est détruit par un incendie, tuant sept personnes.

1869

Edwin Booth, l’un des plus grands acteurs de l’histoire, ouvre un théâtre à New York. La première pièce présentée est «Romeo and Juliet».

1815

La première fromagerie industrielle au monde voit le jour en Suisse.

Publicité

Continuer la lecture

Actualités

Les joueurs pee-wee ukrainiens éblouis de débarquer au Québec!

La formation pee-wee de l’Ukraine est débarquée au Québec et l’un des jeunes du groupe, comme tous ses camarades, n’arrive pas à croire ce qui lui arrive. Ce jeune homme, soit Maksym Shtepa, qui vient de réaliser son rêve de venir au Canada, avait les yeux qui brillaient, tout comme ses coéquipiers, comme l’a rapporté le Journal de Québec.

Évidemment, plusieurs médias du Québec se sont réunis à l’aéroport de Montréal afin d’accueillir cette formation pee-wee de l’Ukraine, et quelques-uns de ceux-ci ont été très émus de les voir sortir de l’avion.

Publicité

Il est capital de rappeler qu’il y a quelques semaines à peine, ces jeunes là se retrouvaient éparpillés un peu partout en Europe, dont deux qui étaient au milieu de la guerre, et quatre autres réfugiés dans d’autres pays. Donc, pour eux, débarquer au Québec pour le tournoi pee-wee tassait ces situations au second rang. Au Québec, ces jeunes forment le Team Ukraine Select.

Pour amener cette équipe de l’aéroport de Montréal vers Québec, un convoi de trois fourgonnettes s’est occupé de les récupérer afin de les ramener vers Québec.

Publicité

Pendant le trajet, Yehor Kosenko, l’un des entraîneurs de l’équipe, a demandé qu’on lui parle du hockey au Canada, menant vers une discussion au sujet des Canadiens de Montréal. D’ailleurs, sur la route, lorsque les Ukrainiens ont aperçu la Place Bell du Rocket de Laval, leurs yeux ont scintillé une fois de plus.

Soulignons que cette équipe ukrainienne sera une fois de plus très excitée lorsqu’elle assistera à la joute opposant les Remparts de Québec aux Wildcats de Moncton samedi après-midi!

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Un homme de 60 ans est décédé pendant une bagarre après un match de basket-ball

Un homme du nom de Russell Giroux a été transporté en ambulance au Northwestern Medical Center de St. Albans, l’endroit où les médecins ont constaté son décès, après une bagarre lors d’un match de basket-ball dans un collège.

L’individu en question était âgé de 60 ans et il est décédé à la suite d’une rixe qui a éclaté. Ce triste événement s’est déroulé mardi soir dans la ville d’Alburgh, qui se retrouve dans l’État du Vermont.

Publicité

Voici ce que l’on peut lire via le communiqué au sujet de cette situation:

Publicité

«Les circonstances de son décès font l’objet d’une enquête active. Le corps de M. Giroux sera amené au bureau du médecin légiste en chef à Burlington pour une autopsie afin de déterminer la cause et la manière dont il est mort.»

Au sujet de la bagarre, la déclaration officielle stipule que monsieur Giroux s’est mêlé d’une grosse bagarre impliquant une tonne de spectateurs, qui assistaient à ce match de basket-ball de garçons de 7e et 8e année.

Une enquête a donc officiellement été ouverte:

Publicité

«Cette enquête en est à ses débuts et implique des membres du Bureau des enquêtes criminelles de la police d’État du Vermont, de la Division des forces de terrain et de l’Unité des services aux victimes. La police d’État travaille avec le procureur du comté de Grand Isle, Doug DiSabito, sur cette affaire.»

Des séquences vidéos sont d’ailleurs disponibles, ce qui aidera grandement les autorités à avancer et conclure cette enquête.

Pour les élèves impliqués, des dispositions ont été prises avant de s’assurer que ceux-ci étaient bien entourés afin de traverser cette épreuve.

Publicité

Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Trending